Le journal

Because there's more than meets the eye

Aimer rester au lit
Précédent

Aimer rester au lit

Ça y est, depuis quelques semaines nous sommes officiellement en automne. Avec cette saison, arrivent les journées plus courtes où il fait encore noir à l’heure de se lever. Dans ces conditions, nombreuses sont les personnes qui éprouvent plus de difficultés à se lever lorsque le réveil sonne. Bien que la plupart du temps, il s’agisse simplement d’une envie de paresser au lit un peu plus longtemps, il peut également être question d’une réelle pathologie. Au Bon Repos se penche pour vous sur le fait d’aimer rester au lit et sur ce que ça implique concrètement.

Pour la plupart des personnes, le lit et, par extension, la chambre à coucher sont synonymes de bien-être et de sécurité. Cependant, à l’excès, l’envie de rester au lit peut révéler des troubles psychologiques. En effet, il existe deux types de pathologies liés à l’envie de rester au lit. La dynasie concerne les difficultés à se lever le matin tandis que la clinophilie consiste à une incapacité à sortir de son lit peu importe le moment de la journée.

En ce qui concerne la dynasie, on reconnait facilement les personnes en souffrant : ce sont les adeptes du bouton « snooze ». En plus de vous faire perdre du temps le matin, cette mauvaise habitude a un impact négatif sur votre cerveau. En effet, pour celui-ci, le son du réveil signifie qu’il est l’heure de se lever. Or en restant dans votre lit, vous lui envoyez un message contradictoire. Quand vous vous décidez finalement à vous lever, vous avez donc encore plus de mal à le faire. Ceci se traduit par de la mauvaise humeur, de l’irritabilité et une sensation de fatigue. Mais pourquoi n’arrivez-vous pas à vous lever du premier coup ? Cela peut être dû à des troubles du sommeil (vous pouvez lire notre article à ce sujet en cliquant ici) mais également à un mal-être général.

La clinophilie, en revanche, ne concerne pas que la période d’éveil. C’est un état général où l’on n’a pas envie de sortir de son lit voire de chez soi. Cette envie de rester au lit est bien plus sérieuse que la première pathologie puisqu’en général, elle est un symptôme de dépression, psychose ou encore troubles anxieux. Le lit apparait alors comme le seul refuge contre le monde extérieur, c’est l’endroit où l’on se sent en sécurité. La personne entre alors dans un cercle vicieux où plus elle reste au lit, plus elle se sent fatiguée et donc plus elle restera au lit. Contrairement, la dynasie, il ne s’agit pas seulement d’adopter une meilleure hygiène de vie pour solutionner le problème. En général, un travail sur la psyché sera nécessaire pour pouvoir sortir de cet engrenage.

Rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous éprouvez des difficultés à vous lever de temps à autre que vous souffrez d’une de ces pathologies. Vous devez peut-être tout simplement quelque peu ajuster vos heures de sommeil ou l’espace dans lequel vous dormez. Chez Au Bon Repos, nous vous proposons tout – tant dans le domaine de la literie que dans celui de la décoration – pour que vos nuits soient agréables. Nous espérons donc qu’avec nos produits vous passerez une bonne nuit et que vous serez donc opérationnel pour une nouvelle bonne journée dès le lendemain matin.

 

Avis clients

On a aussi relooké notre maison ;) Merci au Bon Repos. 
Canapé, tapis, chaise. On est enchantés ! Tant par le confort, le service et le choix personnalisé pour nos top chaises Mobitec.
On recommande vivement cette belle maison de déco.
Audrey & Ludo

AvisSophie & Raphael DS.

Service 5 étoiles, professionnel. Nous ne savions pas ce qu'était le confort avant notre passage dans votre magasin !
Sophie et Raphaël D.

Nos marques